April 25, 2017

La logistique française enfin à armes égales avec ses concurrents européens

La logistique française enfin à armes égales avec ses concurrents européens
Tous les acteurs de cette activité en France, qu’ils soient logisticiens, collectivités territoriales, aménageurs ou professionnels de l‘immobilier ont déjà eu l’occasion de voir partir des dossiers d’implantation logistique hors de France tant les contraintes techniques et réglementaires imposées par notre réglementation étaient fortes.
A titre d’exemple, là où les différents pays d’Europe acceptaient le principe de cellules logistiques de 12 000 m², la France, plus au fait sans doute que ses voisins d’Europe, des risques en matière d’incendie, limitait ces mêmes cellules logistiques à 6 000 m²…
Le nouvel arrêté ICPE, signé le 11 avril 2017 et publié au JO le 16 avril 2017, vient balayer notre réglementation et notamment l’arrêté du 17 août 2016 relatif à la prévention des sinistres dans les entrepôts couverts soumis à autorisation sous la rubrique 1510 de la nomenclature des installations classées pour la protection de l'environnement.
Ce nouvel arrêté s'applique aux entrepôts couverts déclarés, enregistrés ou autorisés au titre de la rubrique n° 1510 de la nomenclature des installations classées. Les installations soumises à la rubrique 1510, qui relèvent par ailleurs également de l'une ou plusieurs des rubriques 1530, 1532, 2662 ou 2663 de la nomenclature des installations classées, sont entièrement régies par le présent arrêté;
Véritable révolution, l’arrêté modifie les règles en matière de surface et de hauteur des bâtiments et change profondément le système des dérogations.
Désormais pour les bâtiments équipés de sprinklers (« système d’extinction automatique d’incendie » dans le texte) la superficie maximum passe de 6 000 à 12 000 m² sans aucune dérogation nécessaire.
Les bâtiments équipés de sprinklers et d’un pompage redondant, d’une hauteur maximum de 13,70 mètres, peuvent même voir la superficie de leurs cellules de stockage dépasser les 12 000 m².
En outre, certains logisticiens désireux de construire en hauteur et qui se trouvaient limités jusqu’à maintenant, pourront désormais en faisant établir une « étude d’ingénierie incendie spécifique », dépasser la limite de 23 mètres de hauteur sous réserve de ne pas dépasser 6 000 m² au sol et équiper les installations d’un pompage redondant.
Enfin, sous réserve de justifications techniques il est désormais possible de demander une dérogation aux différentes règles des ICPE.
Pour les installations soumises à Déclaration, l'avis du CODERST (Conseil Départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques) sera sollicité.
Pour les installations soumises à Autorisation, le préfet pourra solliciter l'avis du CSPRT (Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques).
Enfin sous certaines conditions, il est possible de réduire à moins de 20 mètres la distance séparant le bâtiment de la limite de propriété.
L'arrêté https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/4/11/DEVP1706393A/jo/texte
Share on
By Philippe Veber May 17, 2022

La Cour de cassation se prononce sur la validité du barème MACRON en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse

La Cour de cassation dont la décision était impatiemment attendue, s’est enfin prononcée sur la validité du barème MACRON en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse dans deux arrêts récents de la chambre sociale, rendus le 11 mai 2022 (Cass. soc. 11-5-2022 n° 21-15.247 FP-BR, Sté FSM c/ O. – Cass. soc. 11-5-2022 […]

Read more
By Philippe Veber May 17, 2022

Deux décrets, l'un sur les formulaire d'arrêt de travail, l’autre sur les visites de reprise/préreprise à la suite d’un arrêt de travail

Deux décrets, l’un impactant les formulaires d’arrêt de travail, l’autre les visites de reprise/préreprise à la suite d’un arrêt de travail.   Fusion des formulaires d’arrêt de travail   Suite au décret n° 2019-854 du 20 août 2019, portant diverses mesures de simplification dans les domaines de la santé et des affaires sociales, et à l’article […]

Read more
By Philippe Veber April 25, 2022

Veber Avocats sponsorise Lorenzo Fellon en moto 3

Veber Avocats poursuit son implication en droit du sport (LMEM-FIA WEC,  Clermont Foot 63, Lou Rugby, SMG, Saintéloc Racing, etc.) d’investir dans le sport et de s’investir pour les sportifs notamment dans les sports mécaniques, automobile et moto.   Un grand bonheur de sponsoriser et d’accompagner Lorenzo Fellon qui, après le premier point marqué aux […]

Read more
By Philippe Veber April 14, 2022

La loi n° 2022-296 du 2 mars 2022 visant à démocratiser le sport en France

Commentaire par Jean-Christophe LAPOUBLE, Professeur des Universités, avocat, Of Counsel Veber Avocats,  de la loi La loi n° 2022-296 du 2 mars 2022 visant à démocratiser le sport en France. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03638574

Read more
By Philippe Veber April 11, 2022

Philippe Veber intervenant aux 5èmes Assises du Droit du Sport "L'avocat et le sportif"

Le Barreau de Lyon et l’EDARA  organisent en partenariat avec Droitdusport.com la 5ème édition des Assises du Droit du Sport qui se tiendra au Matmut Stadium Gerland à Lyon, le 6 mai 2022.   Cette année, les Assises du Droit du Sport proposeront un Grand Colloque consacré à « L’Avocat et le sportif ». Parallèlement au Grand colloque, se tiendront plusieurs Ateliers pratiques qui seront dédiés à des […]

Read more
By Philippe Veber April 11, 2022

Premier point pour Lorenzo Fellon

A Austin, à force de persévérance et de travail, le talent a payé. Lorenzo Fellon marque son premier point. Parti de la 28ème position, le pilote Moto 3 s’est lancé dans une remontée remarquable pour atteindre la 15ème place. Fier d’être à ses côtés.

Read more
All our news News