January 31, 2020

Les pouvoirs de l’AFLD toujours plus renforcés

Les pouvoirs de l’AFLD toujours plus renforcés
  Le dopage est un phénomène contemporain et à échelle mondiale et ce n’est pas Lance Armstrong qui dira le contraire, lui qui considère que « Le dopage a toujours existé. Tous les sports en sont victimes. Mais le cyclisme, en tant que le sport le plus difficile, est peut-être plus durement touché ».
La lutte contre le dopage est aujourd’hui devenue une véritable chasse aux sorcières. Elle permet tout d’abord d’assurer l’égalité des concurrents ainsi que la loyauté et la sincérité des compétitions. Sans cette prohibition, l’équilibre des compétitions et l’intégrité des résultats seraient entravés.
D’autre part, cette interdiction se justifie par des considérations de santé publique. Il est en effet évident qu’une telle pratique est néfaste pour la santé des sportifs et ce en raison du caractère toxique des substances dopantes.
Pour ce faire, l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) a édicté un Code Mondial Antidopage (CMA) dont les dispositions doivent être transposées par les agences nationales de lutte antidopage pour qu’elles puissent être invoquées et appliquées. Tel est par exemple le cas en France où l’organisme de lutte contre le dopage, à savoir l’Autorité Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) a donné un effet direct à ces dispositions internationales.
Pour que l’AFLD ait une légitimité à intervenir, il est nécessaire qu’un fait de dopage soit avéré. C’est l’article L 232-9 alinéa 1er du Code du Sport qui est venu définir ce fait de dopage : « Est interdite la présence, dans l’échantillon d’un sportif, des substances figurant sur la liste mentionnée au dernier alinéa du présent article, de leurs métabolites ou de leurs marqueurs. Il incombe à chaque sportif de s’assurer qu’aucune substance interdite ne pénètre dans son organisme ».
La procédure disciplinaire française en matière de dopage est aujourd’hui confiée à l’AFLD qui dispose de bon nombre de prérogatives lui permettant d’assurer le respect de cette interdiction. Elle reste cependant soumise à des contraintes et ce notamment pour des raisons d’impartialité. Par exemple, puisqu’elle procède à l’édiction des règles et au prélèvement des échantillons, il est obligatoire que deux entités distinctes procèdent à ces tâches afin qu’aucun conflit d’intérêt ne puisse par la suite être avancé.
Bien que les pouvoirs de l’AFLD soient encadrés, il n’en demeure pas moins vrai que son autorité a du mal à être contestée. L’arrêt rendu par le Conseil d’Etat le 16 décembre 2019 (CE, 16 décembre 2019, n°426461 B.A) va d’ailleurs dans ce sens. En l’espèce, les sages ont considéré que le sportif licencié auprès d’une fédération à l’époque d’un contrôle positif mais qui ne l’est plus au moment du prononcé de sa sanction ne peut se prévaloir de l’inconstitutionnalité de l’article L 232-222-1° du Code du sport habilitant l’AFLD à sanctionner disciplinairement ledit sportif non licencié.
Disproportionné ? Assurément ! Mais pourtant autorisé.
Philippe Veber et Kevin Oulhen
Share on
By Philippe Veber September 15, 2021

Aide spécifique Covid au secteur sportif professionnel : délai au 24 septembre

Une aide financière spécifique au secteur sportif professionnel avait été créée pour pallier les pertes d’exploitation de billetterie et de restauration associée que les fédérations sportives, ligues professionnelles, organisateurs de manifestations sportives, associations et sociétés sportives ont subi du fait des mesures sanitaires interdisant ou limitant directement ou indirectement l’accueil du public (D. n°2020-1571, 11 […]

Read more
By Philippe Veber June 08, 2021

L'UEFA sanctionne 9 clubs de "Super League", elle attend les "meneurs"...

L’annonce foudroyante de la création de la “Super League” a sidéré le monde du football. Douze clubs européens ont été impliqués dans ce projet “dissident”.   Rapidement, neuf clubs se sont retirés à la suite des vives réactions que ce projet avait suscitées notamment chez les supporters et des menaces de sanctions radicales proférées par […]

Read more
By Philippe Veber June 08, 2021

Une Coupe du Monde de football tous les deux ans : bon ou mauvais calcul ?

Vouloir soumettre les footballeurs à des cadences infernales pour engranger toujours plus de profits semble être la tendance.   La fédération saoudienne de football a sollicité une étude de faisabilité sur la possibilité de disputer les Coupes du Monde masculines et féminines tous les deux ans au lieu des quatre ans actuels. La demande a […]

Read more
By Philippe Veber June 08, 2021

Fin du piratage sportif ?

Le Parlement européen a voté en faveur d’une nouvelle législation qui aura pour objectif de supprimer tous les contenus sportifs piratés dans un délai maximum de 30 minutes.   Dans l’économie du sport, les droits TV représentent une source capitale de revenus pour les clubs et les instances sportives nationales et internationales. Les enjeux économiques […]

Read more
By Philippe Veber June 08, 2021

Stephane Peterhansel n'en a pas terminé avec le DAKAR !

Nouveau challenge !   Stéphane Peterhansel, 14 fois vainqueur du Dakar, s’engage avec Audi qui lancera sur les pistes et dans les dunes de cette compétition tout-terrain des voitures électriques lors de la prochaine édition 2022.            

Read more
By Philippe Veber May 18, 2021

Clermont Foot 63 en Ligue 1 !

Au terme d’une saison exceptionnelle, Clermont Foot 63 réalise l’exploit. Deuxième du championnat de Ligue 2, le club accède directement en Ligue 1. Une montée inédite pour les l’Auvergne et les Auvergnats.   Pourtant auteurs d’un début de saison compliqué avec seulement une victoire en cinq matchs, les Clermontois ont vite redressé la barre en […]

Read more
All our news News