March 23, 2019

Dopage - Annulation d’une suspension par le Conseil d’Etat

Dopage - Annulation d’une suspension par le Conseil d’Etat
  Dans une décision du 28 février 2019, le Conseil d’Etat a retenu l’incompétence de l’Agence française de Lutte contre le Dopage (AFLD) lorsque celle-ci inflige une sanction disciplinaire au licencié d’une fédération sportive sur le fondement du premier alinéa de l’article L. 232-22 du Code du sport, lequel ne vise exclusivement que les sportifs non-licenciés.
Le 8 avril 2017, l’un des participants à la course de jet-ski intitulée « Karujet », organisée par la Fédération Française motonautique, a fait l’objet d’un contrôle anti-dopage par l’AFLD dont les résultats ont fait ressortir la présence de substances dites spécifiées appartenant à la classe des glucocorticoïdes à des concentrations élevées.
Les résultats lui ont été notifiés par lettre reçue le 13 juin 2017 et ont été confirmés par de nouvelles analyses dans une lettre reçue le 28 juillet 2017.
A la lumière de ces faits, l’AFLD a infligé au sportif, le 5 avril 2018, la sanction de l’interdiction de participer pendant deux ans à des manifestations sportives.
Ce dernier a alors saisi le Conseil d’Etat d’une requête visant l’annulation de cette décision.
Le 28 février 2019, le Conseil d’Etat fait droit aux prétentions du demandeur et annule la décision de l’AFLD.
Les juges rappellent que l’article L. 232-9 du Code du sport (applicable au moment des faits) interdit à tout sportif d’utiliser ou tenter d’utiliser une ou des substances ou méthodes interdites figurant sur une liste mentionnée au dernier alinéa du présent article.
Par ailleurs, l’article L. 232-21 du même code dans sa rédaction applicable à l’espèce prévoit que « toute personne qui a contrevenu aux dispositions des articles L. 232-9 encourt des sanctions disciplinaires de la part de la fédération dont elle est licenciée ».
En l’espèce, le sportif détenait une licence auprès de la Fédération Française motonautique.
Par conséquent, seule cette dernière était en principe compétente pour engager les poursuites disciplinaires à son encontre.
L’AFLD demeure compétente, en vertu de l’article L.232-22 du Code du sport « pour infliger des sanctions disciplinaires aux personnes non licenciées ».
Cet article ne visant que les non-licenciés, les juges du Conseil d’Etat ont donc estimé que l’AFLD était incompétente pour engager des poursuites disciplinaires à l’encontre du sportif.
Nicolas Bondil - Philipe Veber
Texte intégral de la décision : https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000038186311&fastReqId=826913034&fastPos=1
Share on
By Philippe Veber June 29, 2022

Liberté d'expression du salarié : le dénigrement de l'employeur dans la sphère privée constitue une limite

Le salarié dispose d’une liberté d’expression à l’intérieur et en dehors de l’entreprise.   Les seules restrictions qui peuvent être apportées à cette liberté doivent être justifiées par la nature de la tâche à accomplir et proportionnées au but recherché.   La liberté d’expression du salarié, comme de tout citoyen, trouve également ses limites dans […]

Read more
By Philippe Veber June 28, 2022

Allemagne : les footballeurs - footballeuses transgenres pourront choisir entre l’équipe féminine ou masculine

Le jeudi 23 juin 2022, la Fédération Allemande de Football a déclaré qu’un footballeur transgenre et non binaire pourra choisir dorénavant s’il préfère jouer dans une équipe féminine ou masculine.   Quelques jours après l’annonce de la Fédération Internationale de Natation sur la mise en place d’une catégorie ouverte où les sportifs transgenres pourront participer, […]

Read more
By Philippe Veber June 28, 2022

La ministre des sports saisi l’inspection du travail pour l’organisation de la Coupe du monde de Rugby 2023

Le mercredi 22 juin, la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a pris la décision de demander la saisie de l’inspection du Travail suite aux différentes dénonciations de la part du journal l’Equipe sur le climat social, les relations de travail et également la gestion des équipes du GIP France 2023 qui sont en charge de […]

Read more
By Philippe Veber June 28, 2022

GIP France 2023, où est passé la médecine du travail ?

Depuis maintenant six mois, le GIP France 2023 n’a plus de médecine du travail. Or, l’employeur est dans l’obligation légale de garantir la santé de ses salariés sous peine de sanctions pénales. Depuis janvier, le GIP n’apporte plus cette garantie, ayant interrompu son contrat avec le prestataire Thalie Santé.   La direction du GIP a […]

Read more
By Philippe Veber June 28, 2022

Maradona : les huit professionnels de santé du célèbre joueur jugés pour homicides involontaire

En 2020, le célèbre joueur de foot Diego Maradona disparaissait, dû à une crise cardiaque. Le monde du foot en deuil célébrait la mémoire du joueur argentin.   Le mercredi 22 juin 2022, le juge de San Isidro confirme que les huit professionnels de la santé qui suivaient Diego Maradona allaient être jugés en Argentine […]

Read more
By Philippe Veber June 16, 2022

Philippe Veber aux côtés de Mohamed-Ali CHO

Un immense plaisir d’avoir été aux côtés de Mohamed-Ali CHO pour son arrivée à la Real Sociedad. Deux jours intenses dans la concentration pour un travail précis.   Mohamed-Ali a été le plus jeune joueur à évoluer en Ligue 1 durant l’année 2020-2021, après 52 matchs joués avec le SCO ANGERS, c’est maintenant en Espagne […]

Read more
All our news News