November 07, 2019

CDI et rugby

CDI et rugby
  Le contrat à durée déterminée (CDD) d’un sportif amateur, lequel ne précise pas la référence de son motif de recours à un emploi temporaire, doit être requalifié en contrat à durée indéterminée (CDI), même dans le domaine sportif où le CDD est d’usage.  
Une convention a été signée entre un club de rugby et un joueur amateur de Fédérale 1, celle-ci couvrant les saisons 2011/2012 et 2012/2013. Le 1er juillet 2013, le joueur a démissionné pour rejoindre un autre club.
Le sportif a saisi la juridiction prud’homale pour voir juger qu’il était lié au premier club par un contrat de travail et obtenir le versement de diverses sommes au titre de son exécution et de sa rupture.
A la suite d’un jugement de départage rendu le 20 juin 2017 par le Conseil de prud’hommes d’Arles, le sportif, débouté de l’ensemble de ses demandes, a interjeté appel de cette décision.
Dans un arrêt rendu le 10 octobre 2019, la Cour d’appel d’Aix-en-Provence infirme le jugement, requalifie le CDD du joueur en CDI et condamne le club à lui verser une indemnité de requalification de 1 500 euros dans la mesure où le joueur avait démissionné.
Sur la reconnaissance d’un contrat de travail
Les juges retiennent, au regard de la convention collective nationale du sport (CCNS) et du règlement intérieur édité par la Fédération Française de Rugby (FFR) que le joueur était tenu, sous peine de sanctions disciplinaires, de s’entraîner selon les directives du club de participer à la politique de formation, et percevait une indemnité mensuelle de 1 000 euros outre les primes de matchs en contrepartie de sa participation.
Le joueur exécutait donc une prestation de travail dans un lien de subordination moyennant le paiement d’une rémunération.
Sur la requalification du CDD en CDI
Selon les juges, la référence dans la convention au caractère obligatoire du CDD dans le domaine sportif est inopérante dans la mesure où les dispositions de la convention collective sont sans effet sur la conformité du contrat à durée déterminée aux règles légales et notamment les dispositions en matière de CDD d’usage en application des articles L.1242-2 et S1242-1 du Code du travail, lesquelles sont impératives.
Puisqu’aucun motif de recours à l’emploi temporaire n’était inscrit dans la convention, les juges ont estimé que la requalification s’imposait même si la convention collective prévoit qu’il est d’usage, dans le domaine sportif, de ne pas recourir au contrat à durée indéterminée, cette allégation n’étant pas suffisante.
Nicolas Bondil et Philippe Veber
[1] Texte intégral de la décision : https://www.doctrine.fr/d/CA/Aix-en-Provence/2019/C4162501D59C8A2D7E4ED
Share on
By Philippe Veber June 29, 2022

Liberté d'expression du salarié : le dénigrement de l'employeur dans la sphère privée constitue une limite

Le salarié dispose d’une liberté d’expression à l’intérieur et en dehors de l’entreprise.   Les seules restrictions qui peuvent être apportées à cette liberté doivent être justifiées par la nature de la tâche à accomplir et proportionnées au but recherché.   La liberté d’expression du salarié, comme de tout citoyen, trouve également ses limites dans […]

Read more
By Philippe Veber June 28, 2022

Allemagne : les footballeurs - footballeuses transgenres pourront choisir entre l’équipe féminine ou masculine

Le jeudi 23 juin 2022, la Fédération Allemande de Football a déclaré qu’un footballeur transgenre et non binaire pourra choisir dorénavant s’il préfère jouer dans une équipe féminine ou masculine.   Quelques jours après l’annonce de la Fédération Internationale de Natation sur la mise en place d’une catégorie ouverte où les sportifs transgenres pourront participer, […]

Read more
By Philippe Veber June 28, 2022

La ministre des sports saisi l’inspection du travail pour l’organisation de la Coupe du monde de Rugby 2023

Le mercredi 22 juin, la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a pris la décision de demander la saisie de l’inspection du Travail suite aux différentes dénonciations de la part du journal l’Equipe sur le climat social, les relations de travail et également la gestion des équipes du GIP France 2023 qui sont en charge de […]

Read more
By Philippe Veber June 28, 2022

GIP France 2023, où est passé la médecine du travail ?

Depuis maintenant six mois, le GIP France 2023 n’a plus de médecine du travail. Or, l’employeur est dans l’obligation légale de garantir la santé de ses salariés sous peine de sanctions pénales. Depuis janvier, le GIP n’apporte plus cette garantie, ayant interrompu son contrat avec le prestataire Thalie Santé.   La direction du GIP a […]

Read more
By Philippe Veber June 28, 2022

Maradona : les huit professionnels de santé du célèbre joueur jugés pour homicides involontaire

En 2020, le célèbre joueur de foot Diego Maradona disparaissait, dû à une crise cardiaque. Le monde du foot en deuil célébrait la mémoire du joueur argentin.   Le mercredi 22 juin 2022, le juge de San Isidro confirme que les huit professionnels de la santé qui suivaient Diego Maradona allaient être jugés en Argentine […]

Read more
By Philippe Veber June 16, 2022

Philippe Veber aux côtés de Mohamed-Ali CHO

Un immense plaisir d’avoir été aux côtés de Mohamed-Ali CHO pour son arrivée à la Real Sociedad. Deux jours intenses dans la concentration pour un travail précis.   Mohamed-Ali a été le plus jeune joueur à évoluer en Ligue 1 durant l’année 2020-2021, après 52 matchs joués avec le SCO ANGERS, c’est maintenant en Espagne […]

Read more
All our news News